Catégorie : Non classé

Croissance des dents

L’apparition de la dentition est un processus complexe, qui suit un ordre séquentiel bien déterminé. Il débute par l’éruption des dents primaires et se termine par celle des dents permanentes qui resteront en place toute la vie. Durant cette période, la bouche subit une évolution fascinante caractérisée par de grands changements.

Les dents primaires

Les dents primaires, aussi appelées dents de lait ou dents temporaires, débutent leur apparition vers l’âge de 6 ou 7 mois. Ce sont les incisives de la mâchoire inférieure qui sont les premières à se présenter. C’est habituellement vers l’âge de 2 ou 3 ans que les 20 dents primaires sont complètement poussées. Les dernières à percer la gencive sont les deuxièmes molaires.

Notre première dentition comprend:

  • 8 incisives;
  • 4 canines;
  • 8 molaires.

Dès que les premières dents sont poussées, il est important de commencer à acquérir de bonnes pratiques d’hygiène dentaire. Les visites régulières chez le dentiste permettront également de s’assurer que la dentition se développe bien. Cette étape est déterminante pour que l’arrivée des dents permanentes se fasse normalement.

Les dents primaires comportent des différences importantes par rapport aux dents permanentes. Les petites dents du bébé sont vulnérables. On nomme parfois « caries du biberon » celles qui surviennent en très bas âge.

Les dents de lait commencent progressivement à tomber vers l’âge de 5-6 ans pour faire place aux dents d’adultes. Entre 6 et 8 ans, l’enfant a donc une période de transition durant laquelle des dents temporaires et des dents définitives cohabitent dans la bouche. On l’appelle la dentition mixte.

Notez qu’il existe des variations interindividuelles dans la chronologie de chute des dents primaires et de l’éruption des dents permanentes.

Les dents permanentes

C’est vers l’âge de 6 ou 7 ans que les premières dents permanentes font leur apparition. Ce sont des molaires qui viennent s’installer tout au fond de l’arcade dentaire, derrière les dernières dents primaires. Les autres dents permanentes prennent graduellement la place des dents temporaires jusqu’à ce que cette dentition d’adulte soit partiellement complétée, vers l’âge de 12-13 ans. Les dents de sagesse ne feront leur apparition que bien plus tard, au début de l’âge adulte.

Cette dentition définitive comporte 32 dents en tout :

  • 8 incisives;
  • 4 canines;
  • 8 prémolaires;
  • 12 molaires (incluant les quatre dents de sagesse)

En poussant, la dent permanente touche à la racine dentaire de la dent temporaire dont elle veut prendre la place. Ceci provoque la résorption de la racine dentaire. La dent de lait devient instable et commence à « branler », jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus tenir et tombe. La dent permanente peut maintenant prendre sa place.

Quelques anomalies

Le manque d’espace
Lorsqu’il manque d’espace sur l’arcade dentaire pour recevoir toutes les dents permanentes, on peut observer un encombrement dentaire qui peut entraîner une malocclusion. L’orthodontie peut corriger le problème.

Agénésie dentaire
On dit qu’il y a agénésie dentaire lorsqu’une dent ne pousse pas car elle ne s’est pas formée. Cette situation affecte souvent les dents de sagesse, mais peut toucher n’importe quelle dent. Si la dent primaire ne tombe pas, elle peut rester en place.

Dents surnuméraires
La présence de dents supplémentaires s’appelle l’hyperdontie. Il est habituellement préférable d’extraire ces dents lorsqu’elles nuisent à la santé des autres dents.

Les dents de sagesse

C’est seulement vers l’âge de 18 à 21 ans que la dentition permanente est réellement complétée avec l’éruption des dents de sagesse. Ces 3e molaires situées tout au fond des arcades dentaires ont une croissance lente et souvent problématique. Le manque d’espace sur l’arcade empêche les dents de pousser et se positionner correctement.

Elles ont un comportement imprévisible :

  • Elles peuvent pousser dans la mauvaise direction;
  • Avoir une éruption partielle;
  • Rester incluse dans la gencive;
  • Être absente.

Elles causent de nombreux problèmes :

  • Caries;
  • Douleurs;
  • Abcès et kystes;
  • Infections de la gencive à l’endroit où la dent est partiellement sortie;
  • Détérioration des dents adjacentes;
  • Chevauchement des dents sur l’arcade.

La solution : l’extraction des dents de sagesse

Il est parfois préférable de retirer les dents de sagesse afin d’éviter toutes ces complications. Une surveillance régulière de l’évolution de la poussée des dents de sagesse permet au dentiste de savoir si l’extraction est nécessaire. C’est un acte chirurgical plus complexe que pour les autres dents à cause de sa position éloignée sur l’arcade et son inclusion potentielle dans la gencive.

L’asepsie, pour votre sécurité

Tous les instruments utilisés dans la clinique sont nettoyés dans un lave-instrument spécifique. Afin d’empêcher la contamination du matériel par des micro-organismes étrangers (virus, bactéries, parasites), nous utilisons notamment les stérilisateurs STATIM et des autoclaves. Ils sont réputés autant pour leur efficacité que pour leur fiabilité. Aussi, pour assurer l’asepsie des surfaces de travail, celles-ci sont nettoyées avec les désinfectants de surface très puissants recommandés par l’industrie et les associations dentaires.

Veuillez prendre note que des tests biologiques sont effectués mensuellement dans un laboratoire indépendant pour vérifier l’efficacité des stérilisateurs. Ainsi, nous sommes assurés que la santé de notre clientèle sera préservée de toute infection potentiellement transmissible. Des tests internes sont effectués aléatoirement chaque semaine en plus des tests du laboratoire indépendant.

Le saignement des gencives, un signal d’alarme jamais anodin!

Vous arrive-t-il parfois de saigner des gencives après vous être brossé les dents, ou en vous passant la soie dentaire? La plupart du temps, il suffit d’adopter une bonne hygiène buccodentaire pour que tout rentre dans l’ordre. Mais si le saignement devient fréquent, il peut indiquer une gingivite ou une parodontite. Une intervention professionnelle est alors nécessaire. Découvrons ensemble plus en détail les causes de ces saignements et les traitements que l’on peut envisager. 

QUELLES SONT LES CAUSES DU SAIGNEMENT DES GENCIVES?

La cause principale du saignement des gencives est une hygiène buccodentaire insuffisante. De la plaque dentaire se développe alors sur les dents mal nettoyées, dans la région des gencives, causant une inflammation dentaire. Même si elle n’est pas une maladie grave, la gingivite peut toutefois s’aggraver si elle n’est pas traitée, puis se transformer en parodontite. Cette dernière, consistant en une inflammation aiguë, peut alors conduire à une perte progressive d’os, puis à terme, à la chute de la dent.

Hormis une mauvaise hygiène buccodentaire, d’autres facteurs peuvent être à l’origine des saignements de vos gencives : la consommation de tabac, une mauvaise alimentation, la prise de certains médicaments, ou encore certaines maladies comme le diabète sucré.

Beaucoup de gens ne réagissent pas aux saignements de leurs gencives. Pourtant, un saignement gingival est anormal : une gencive saine présente une couleur rosée et ne saigne pas par simple contact.

COMMENT PRÉVENIR ET TRAITER LE SAIGNEMENT DES GENCIVES?

La meilleure façon d’éliminer le saignement des gencives est d’avoir une hygiène buccodentaire impeccable. Vous devez donc effectuer un bon brossage des dents deux à trois fois par jour après les repas, et passer la soie dentaire. Vous préviendrez ainsi l’accumulation de tartre et de bactéries. L’utilisation d’un rince-bouche peut aussi aider à éliminer les bactéries. Veillez également à vous servir d’une brosse à dents souple de qualité, afin de ne pas irriter vos gencives.

Si ces mesures d’hygiène ne suffisent pas à arrêter les saignements, vous devez absolument consulter votre dentiste afin d’en connaître la cause. Ces symptômes pourraient en effet dissimuler une pathologie plus grave nécessitant une intervention chirurgicale.

Chez dentistes de la Cité, nous offrons des soins dentaires ainsi que des services de chirurgie de la plus haute qualité. Si vous souffrez de saignements fréquents des gencives, prenez rendez-vous sans plus attendre. Notre personnel expérimenté vous proposera un plan de traitement adapté à votre situation.

Retrouver le sourire grâce à des services d’esthétique dentaire

Un mauvais alignement des dents, des dents jaunes, ébréchées ou usées peuvent être source de complexes… et même vous empêcher de sourire. Heureusement, ce n’est pas une fatalité. Il existe de nombreux services d’esthétique dentaire visant à corriger ces petits défauts qui vous gâchent la vie. Voici quelles techniques de réparation des dents proposées par notre clinique qui vous permettront de retrouver un beau sourire.

LES FACETTES DENTAIRES

Semblables à de fines pellicules de céramique, les facettes dentaires recouvrent la surface frontale des dents afin de régler toutes sortes de problèmes : refermer des espaces trop grands entre les dents, masquer une dent usée, trop foncée ou présentant une malformation, modifier la forme d’une dent, etc. Réalisées sur mesure, elles imitent les dents naturelles et s’intègrent parfaitement à votre dentition. En quelques séances, vous retrouvez un sourire harmonieux.

De plus, si elle est bien adaptée à votre type de mastication, la forme des facettes dentaires peut avoir un impact profond sur votre visage. Elle peut redonner à votre sourire tout son potentiel.

LE BLANCHIMENT

Au fil des ans, nos dents jaunissent ou noircissent. Certains aliments comme le café, le thé ou le vin rouge, ainsi que la consommation de tabac viennent renforcer cette tendance. Un blanchiment des dents peut alors être de mise. Notre clinique dentaire vous donne deux choix :

  • soit de le faire à la maison avec la trousse que nous vous aurons fournie;
  • soit de le faire à la chaise, en quelques séances, directement à la clinique.

Les deux méthodes sont simples, efficaces et sécuritaires, puisque réalisées sous notre supervision. Dans les deux cas, nous procèderons d’abord à un examen minutieux de vos dents ainsi qu’à leur nettoyage.

Pour le blanchiment à la maison, après avoir pris l’empreinte de vos dents, nous fabriquerons des gouttières sur mesure, minces, durables et confortables. Une fois à la maison, vous devrez insérer le gel blanchissant à base de peroxyde dans les gouttières, puis porter celles-ci environ une heure par jour durant deux à trois semaines.

Pour le blanchiment à la chaise, vous devrez prévoir une séance de trois applications d’un total d’environ deux heures à notre clinique. Nous déposerons un gel très concentré sur vos dents, puis nous le laisserons agir. Le résultat sera immédiat.

COURONNES, INCRUSTATIONS ET TRAITEMENTS ORTHODONTIQUES

D’autres techniques peuvent également vous aider à retrouver la beauté de votre sourire, comme la pose d’une couronne dentaire ou d’une incrustation. Nous pourrons également vous proposer d’aller voir un orthodontiste, s’il s’agit de réajuster le positionnement des dents.

En conclusion, en plus de vous aider à retrouver un sourire harmonieux qui vous redonnera confiance en vous, toutes ces techniques renforceront votre dentition. Si vous pensez avoir besoin de l’un de ces soins, n’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous. Votre santé dentaire est notre priorité!

Couronne ou pont : quelle prothèse choisir?

Vous avez perdu ou cassé une dent et vous vous demandez quelles sont les options de remplacement qui s’offrent à vous? Selon votre situation, votre dentiste pourra vous proposer de vous poser une couronne, un pont ou un implant. Ces interventions sont désormais courantes. Cependant, chacune possède ses avantages. Seul votre dentiste pourra déterminer laquelle est la mieux adaptée à votre situation. Découvrez quelles sont les différences entre chacune de ces interventions dentaires et dans quels cas elles sont privilégiées.

LA COURONNE

La couronne est utilisée pour redonner à une dent abimée ou cariée l’apparence et la fonction d’une dent saine. Il s’agit d’une dent artificielle creuse conçue sur mesure, faite de différents matériaux comme, par exemple, la zircone, la céramique ou la porcelaine, qui recouvre totalement la dent abîmée ou l’implant dentaire. La dent munie d’une couronne est alors protégée contre les dommages supplémentaires. Une dent dévitalisée qui n’est pas recouverte par une couronne risque de se fracturer jusqu’à ce que le dentiste soit obligé de l’enlever complètement. De plus, la dent malade pourra affecter les dents saines, un peu comme une grippe qui se propage.

La couronne peut être tout indiquée si :

  • Vous avez une carie trop sévère pour la faire soigner avec un plombage
  • Votre dent est craquée, usée ou affaiblie
  • Vous avez reçu un traitement de canal
  • Vous voulez couvrir une dent décolorée ou déformée

Cette prothèse dentaire, dont l’apparence est très semblable à celle d’une dent naturelle, est résistante et dure en général dix ans ou plus si vous en prenez soin. Vous devez la brosser et lui passer la soie dentaire comme vous le faites pour vos dents naturelles. Une couronne peut toutefois être plus fragile qu’une dent naturelle. Vous devez donc éviter de mordre dans des objets durs ou d’utiliser vos dents pour ouvrir ou couper des objets.

LE PONT DENTAIRE

Un pont dentaire peut être une option intéressante si vous avez perdu une dent ou si vous avez un espace important entre deux dents. Il sera fixé de façon permanente aux dents voisines qui sont saines, à l’aide d’un ciment spécial. Pour assurer sa stabilité, le dentiste devra tailler et polir les dents naturelles sur lesquelles le pont repose. Le pont permettra de rétablir votre sourire tout en vous redonnant une forme de visage adéquate. Grâce à lui, vous pourrez à nouveau mâcher correctement, parler et serrer les mâchoires lorsque vous mordez.

Il existe quatre types de ponts dentaires.

Le pont traditionnel : une ou plusieurs dents artificielles sont tenues en place avec des couronnes sur les dents voisines. Celles-ci sont ensuite cimentées aux dents entourant l’espace où se trouvaient les dents manquantes. Il permet en même temps de protéger les dents voisines endommagées.

Le pont cantilever : il est supporté par une couronne et fixé d’un seul côté à l’aide d’une structure de porcelaine ou de métal. Il est rarement utilisé et seulement pour une dent ne recevant pas beaucoup de forces.

Le pont papillon : composé d’un pontique (dent suspendue), il tient en place à l’aide d’une structure en porcelaine ou en métal. Celle-ci est fixée à l’arrière des deux dents qui entourent la dent manquante pour remplacer un espace court. Il permet d’éviter d’endommager les dents voisines.

Le pont sur implant : il est souvent utilisé lorsque vous avez plusieurs dents manquantes et que les dents voisines ne peuvent pas supporter un pont traditionnel. Les dents sont fixées à l’aide d’implants dentaires au lieu de dents naturelles.

Avec une bonne hygiène dentaire, un pont dentaire a une durée de vie d’environ dix ans.

Dans certains cas, si les dents qui servent de pivot sont saines, l’implant dentaire sera un meilleur choix pour remplacer la dent manquante. Votre dentiste vous le dira si tel est le cas.

En résumé, il est important de remplacer une ou plusieurs dents manquantes, pour améliorer l’apparence de votre sourire, mais aussi pour maintenir votre santé dentaire. Vos dents naturelles restantes seront soumises à plus de pression lorsque vous mastiquez, tandis que l’espace supplémentaire laissé entre deux dents pourra provoquer le déplacement des dents et conduire à des problèmes d’alignement et de fermeture des mâchoires. De plus, s’il vous manque une ou plusieurs dents, vous pourrez avoir non seulement de la difficulté à manger, mais aussi à parler. Si vous perdez une dent, il est donc crucial de consulter rapidement votre dentiste pour voir avec lui les solutions qui s’offrent à vous.

Par ailleurs, nous vous recommandons de visiter notre clinique au moins deux fois par année pour une visite de routine. Notre équipe de dentistes pourra ainsi détecter les dents abîmées qui nécessitent la pose d’une couronne ou d’un pont dentaire lors de cette rencontre.

Greffe de gencive

Vous ressentez une sensibilité dentaire au chaud ou au froid lorsque vous mangez? Vos racines dentaires sont visibles? Vos dents commencent même à se déchausser? Vous pourriez avoir besoin d’une greffe de gencive. Celles-ci permettent en effet de corriger et de prévenir les déchaussements dentaires en ajoutant de la gencive pour recouvrir la racine exposée de la dent. Ce sont aujourd’hui des interventions mineures, pratiquées dans la plupart des cliniques. Il en existe plusieurs types, tous très efficaces. Voici un petit tour d’horizon qui vous aidera à y voir plus clair. 

La récession gingivale est un problème très courant. Elle se traduit par une diminution de la hauteur de la gencive. Une gencive mince se rétracte graduellement, exposant la racine dentaire. La personne ressent alors parfois une sensibilité dentaire au contact d’aliments ou de liquides chauds, froids, sucrés ou acides. Comme les racines de ces dents sont exposées aux bactéries, elles sont également plus susceptibles de développer des caries. À la longue, si le problème devient sévère, les dents peuvent devenir mobiles et même finir par tomber.

La récession gingivale peut aussi nuire à l’esthétique du sourire. En se dénudant, les dents paraissent en effet anormalement longues. Comme la récession gingivale est un phénomène irréversible, il est important que le dentiste intervienne le plut tôt possible pour corriger le problème avant qu’il ne s’aggrave. Afin de rétablir une quantité suffisante de gencive résistante et arrêter la progression du déchaussement, il procèdera à une greffe de gencive.

Quelles sont les causes de la récession gingivale?

La récession gingivale a de multiples causes. L’hérédité et la génétique jouent un rôle primordial. Cela signifie que si l’un des vos parents a eu des problèmes de déchaussement dentaire, vous présentez plus de risques d’en être affecté à votre tour. La minceur naturelle de vos gencives constitue le facteur de risque le plus important. D’autres facteurs peuvent aussi favoriser la récession gingivale, notamment :

  • Certaines maladies parodontales, comme la gingivite ou la parodontite
  • Un brossage des dents insuffisant ou au contraire trop vigoureux
  • Une prothèse dentaire mal ajustée § Une malocclusion dentaire
  • Le grincement ou le serrement des dents (bruxisme)
  • Le vieillissement
  • Le tabagisme

Quels sont les types de greffes gingivales? 

Il existe trois types principaux de greffes de gencive :

La greffe autogène libre

La greffe autogène libre est un traitement rapide et simple. Elle permet d’augmenter la zone de gencive attachée pour arrêter la progression du déchaussement de la dent.

Dans un premier temps, le dentiste prépare la zone de la dent déchaussée. Il prélève ensuite une mince couche de tissu (le greffon) dans le palais du patient, puis le place à l’endroit préalablement préparé afin de stabiliser et épaissir la gencive de la région.

Il applique ensuite un pansement sur le site du prélèvement. L’inconfort relié à l’intervention diminue presque totalement après une semaine, la cicatrisation du palais se fait entre 15 jours et trois semaines, et la guérison se complète dans un intervalle de 3 à 6 mois.

Greffe de tissu conjonctif

La greffe de tissu conjonctif est utilisée pour recouvrir les racines exposées. Le dentiste prélève un greffon de gencive en provenance du palais tout près des dents du haut, pour le repositionner au niveau des racines déchaussées. La grande différence avec la greffe autogène libre réside dans la prise du greffon qui est prélevé sous la gencive superficielle du palais. Celle-ci pourra alors être repositionnée afin de refermer la plaie. Elle est d’avantage utilisée en région esthétique car moins apparente avec un résultat plus sûr en ce qui concerne le recouvrement de la racine. Certaines conditions sont cependant essentielles à sa réussite.

L’avantage de la greffe autogène libre et de la greffe de tissu conjonctif est la provenance du greffon c’est à dire, le patient. L’intégration et la guérison sont rapides et sans rejet. Le taux de succès et la stabilité dans le temps sont est excellents.

Greffe allogène (alloderm, périoderm, etc.)

L’allogreffe est une alternative intéressante à la technique de greffe traditionnelle, car aucun prélèvement n’est effectué dans le palais du patient. Le greffon provient plutôt de tissu traité, en provenance de donneurs humains. Ces matériaux provenant de banques de tissus subissent des analyses rigoureuses et des traitements assurant leur usage sécuritaire. La guérison et la stabilité dans le temps sont toutefois plus incertaines que pour les greffes autogènes (celles où le greffon provient du patient lui-même).

Les trois types de greffes mentionnées ci-dessus connaissent un excellent taux de réussite et leurs bénéfices sont permanents en autant que le patient maintienne une bonne hygiène buccale et applique une technique de brossage appropriée. Nous pratiquons ces interventions chirurgicales depuis des années chez Dentistes de la Cité.

Après un examen clinique approfondi, le dentiste vous recommandera la greffe la plus appropriée à votre degré de récession gingivale.

L’intervention dure environ une heure sous anesthésie locale. Il est possible de greffer plusieurs dents voisines durant la même intervention. Vous devez prévoir trois rendez-vous : le premier pour réaliser une empreinte qui servira à confectionner un appareil protecteur pour votre palais, le deuxième pour la chirurgie et le troisième pour retirer les points de suture et faire un contrôle de guérison.

Quelles sont les précautions à prendre après l’intervention?

Bien entendu, durant les premiers jours suivant la greffe, vous devrez modifier certaines de vos habitudes afin de favoriser la guérison. Pour limiter l’enflure, en plus de compresses froides à appliquer, votre dentiste pourra vous prescrire des anti-inflammatoires ou des antibiotiques.

Lors des repas, vous devrez privilégier des aliments mous et tièdes et éviter de croquer, de vous brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire vis-à-vis les régions opérées.

Les membres de l’équipe de Dentistes de la Cité sont là pour vous accompagner tout au long de la phase postopératoire de votre greffe de gencive. Avant que vous repartiez chez vous, elles vous donneront tous les conseils dont vous avez besoin et pour que tout se déroule bien jusqu’à la guérison définitive.

En conclusion, la greffe de gencive est aujourd’hui une chirurgie mineure et courante qui a un excellent taux de réussite. Grâce à cette intervention, vous retrouverez une bonne mastication ainsi qu’un sourire harmonieux et votre gencive résistera aux différents traumatismes bucco-dentaires.

Si vos gencives semblent minces par endroits, que certaines de vos dents paraissent plus longues ou que vous ressentez une sensibilité dentaire lorsque vous mangez, n’hésitez pas à nous contacter. Les maladies gingivales, souvent à l’origine du déchaussement dentaire, s’installent sournoisement, et sont indolores lors des premiers stades. Pour éviter ce type de problèmes, rendre régulièrement visite à votre dentiste reste la meilleure précaution.

L’implant dentaire

Qu’est-ce qu’un implant dentaire?

Installation de la dent de porcelaine sur la racine artificielle. Un implant dentaire agit comme une racine artificielle que l’on place dans l’os de la mâchoire et sur laquelle on peut fixer une restauration définitive pour remplacer une ou des dents manquantes. Il est fait d’un métal  extrêmement biocompatible, le titane. Les implants sont placés par des dentistes généralistes qui pratiquent l’implantologie dentaire ou par des dentistes spécialistes (parodontiste ou spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale).

Plusieurs types de restaurations peuvent être réalisées grâces aux implants dentaires :

Couronne unitaire de porcelaine dans la gencive Couronne unitaire pour remplacer une seule dent :
Pour remplacer une dent unique, on fabrique une couronne de porcelaine qui est ensuite vissée dans l’implant. Cette dent vissée est la restauration qui se rapproche le plus d’une dent naturel pour l’esthétisme, le confort et l’hygiène dentaire.

 

Remplacement de dents à partir d’un pont sur implant Pont sur implant pour remplacer une zone édentée de plusieurs dents :
Lorsque plusieurs dents sont manquantes les unes à côté des autres, on peut remplacer plusieurs dents au moyen de 2 ou plusieurs implants sans devoir remplacer chaque dent individuellement. Il s’agit d’un pont, qui est généralement fabriqué en porcelaine.

 

Prothèse dentaire sur implants :
Il est possible d’améliorer le confort d’une prothèse qui bouge ou qui blesse en la stabilisant avec des implants. Il existe des prothèses dentaires fixes faites de porcelaine ou d’acrylique et des prothèses dentaires amovibles faites d’acrylique.

Prothèses dentaires fixes et amovibles

Quelles sont les étapes pour placer un implant dentaire?

  1. Radiographies dentaires et scan 3D d’une bouche Un examen de votre bouche par votre dentiste est nécessaire pour déterminer si votre situation permet la pose d’un ou de plusieurs implants dentaires. À ce moment, il vérifie la quantité d’os et de gencive au site où l’implant sera placé. Il examine aussi la santé et la position des autres dents de la bouche. Des radiographies, un SCAN 3D et des empreintes de votre bouche peuvent être nécessaires pour bien planifier la chirurgie.
  2. Si la ou les dents sont absentes depuis longtemps, il est possible que l’os des mâchoires se soit atrophié et qu’une greffe d’os soit nécessaire préalablement à la pose de l’implant. Dans ce cas, on doit attendre 8 à 12 semaines suite à la greffe pour que l’os de la mâchoire soit prêt à recevoir l’implant.
  3. Le dentiste insère l’implant dans l’os de la mâchoire, puis on doit attendre 8 à 12 semaines pour que l’implant s’intègre à l’os et soit assez solide pour être utilisé. Pendant ce temps une restauration temporaire fixée sur l’implant ou amovible peut être placée pour remplacer la ou les dents.
  4. Une fois l’intégration de l’implant vérifiée, une empreinte est prise en vue de confectionner la restauration finale des dents. Il peut y avoir plusieurs étapes d’ajustements et d’essayages avant d’atteindre le résultat définitif.
  5. Après toutes ces étapes minutieuses et essentielles, la couronne, la prothèse le pont définitif peut être installé en bouche et vous pouvez sourire à nouveau. Une bouche avec et sans ses implants dentaires

Quel est le prix d’un implant dentaire?

Le prix d’un implant et de la restauration sur implants varie énormément selon plusieurs facteurs :

  • le nombre d’implants nécessaires;
  • la qualité de l’os de la mâchoire et la nécessité de faire une greffe osseuse au préalable;
  • le nombre de dents à remplacer;
  • le choix du type de restauration et du matériau.

Votre dentiste est le mieux placé pour vous conseiller sur les différentes options et les couts qui y sont associés. Les traitements d’implantologie dentaire sont souvent dispendieux, mais sont aussi les plus durables et ceux qui procurent le plus de confort en se rapprochant de la sensation de dents naturelles.

Combien de temps dure un implant dentaire?

On dit qu’un implant dentaire est un traitement à vie au même titre qu’une dent. Il est important de bien prendre soin de ses implants, de bien les nettoyer selon les recommandations du dentiste et de procéder à des suivis et des nettoyages réguliers avec un dentiste. Les implants sont des traitements dont le taux de succès est très élevé, mais on peut perdre un implant comme on peut perdre une dent si on n’en prend pas soin. La restauration sur les implants, quant à elle, doit être remplacée à l’occasion selon le type de restauration choisie.

Comment entretenir ses implants?

Il est très important de nettoyer ses implants comme on nettoie ses dents. Deux fois par jour au minimum, il faut brosser la gencive autour des implants et les dents ou structures métalliques s’y rattachant. Il faut passer le fil dentaire minutieusement tous les jours près de chaque implant.

Nettoyage des implants

Si vous avez une prothèse amovible, il faut la nettoyer avec une brosse à prothèse et un produit nettoyant approprié peu abrasif après chaque repas et avant de vous coucher. Il faut aussi la faire tremper dans un produit nettoyant adapté aux prothèse sur implants à chaque jour.

Tous les 6 mois, il est important de consulter votre dentiste pour faire nettoyer vos implants et faire vérifier la santé de ceux-ci.

Lumière sur le blanchiment dentaire professionnel

L’engouement pour les traitements esthétiques n’a jamais été aussi présent et les dents n’y échappent pas. Des dents blanches influencent positivement l’impression qu’on a d’une personne et sont perçues comme un signe de santé et de jeunesse. Aucune technique n’égale le blanchiment dentaire professionnel en cabinet dentaire pour obtenir un résultat significatif, prévisible et limitant les risques.

Pourquoi mes dents sont jaunes?

La teinte naturelle d’une dent n’est pas blanche comme dans les publicités. Les dents ont naturellement une teinte plus ou moins foncée tendant vers le jaune, l’orangé, le gris ou le brun. De plus, différentes habitudes comme la consommation de thé, de café, de vin rouge ou d’aliments colorés peuvent modifier la couleur des dents. Le tabagisme joue aussi un rôle défavorable pour tacher les dents. Une mauvaise hygiène dentaire entraîne aussi des dépôts de plaque ou de tartre qui peuvent être plus foncés que la couleur naturelle de la dent.

Dents avec leur couleur naturelle comparée avec les dents blanches post-traitement

Comment fonctionne le blanchiment dentaire?

Le blanchiment dentaire se fait au moyen du peroxyde d’hydrogène ou de carbamide qui, au contact de la dent, libère de l’oxygène qui pénètre dans l’émail de la dent et fait s’échapper les particules colorées.

À quel résultat s’attendre suite à un traitement de blanchiment professionnel?

Les différents pigments naturels des dents Les résultats d’un traitement de blanchiment sont difficiles à prévoir car nous travaillons avec les pigments naturels des dents. Toutes les dents blanchissent pendant un traitement de blanchiment, mais le résultat peut être plus ou moins important selon différents facteurs :

  • La teinte des dents : les dents dont la teinte est plus jaune blanchissent mieux que les dents dont la teinte est plus grisâtre;
  • La présence de restaurations (plombages, ponts, couronnes, prothèses) : il n’y a que l’émail naturel qui blanchit. Les restaurations dentaires ne blanchissent pas et peuvent devenir plus apparentes suite à un blanchiment;
  • Les racines exposées par le déchaussement des gencives ne sont pas recouvertes d’émail et ne blanchissent donc pas;
  • La concentration du produit utilisé et la durée du traitement : plus ces deux valeurs sont élevées, plus l’intensité du blanchiment sera importante;
  • La rigueur du traitement : il est important de respecter les instructions à la lettre et de faire de traitement de façon continue pour obtenir le meilleur résultat possible.
  • Des retouches sont recommandées périodiquement pour conserver la blancheur obtenue. Sans retouches, on peut observer un jaunissement des dents après 2 à 3 ans.

Quelles sont les contre-indications à un traitement de blanchiment?

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent;
  • Les enfants ou adolescents de moins de 16 ans;
  • Les gens qui font un traitement d’orthodontie;
  • Les gens qui ont des restaurations sur les dents du devant qu’ils ne prévoient pas faire remplacer.

Quels sont les inconvénients d’un traitement de blanchiment dentaire?

  • La sensibilité dentaire : Pendant le temps où le traitement est effectué, il est possible de ressentir de la sensibilité au froid sur les dents car le traitement « ouvre les pores » de la dent qui laissent pénétrer le froid. Cette douleur disparaitra en 2 semaines suivant l’arrêt du traitement;
  • Les restrictions alimentaires : il faut à tout prix éviter les aliments colorés pendant le traitement (café, thé, vin rouge, cari, bonbons colorés) car ils peuvent pénétrer dans les petits « pores » créés par le peroxyde et nuire au succès du traitement;
  • L’imprévisibilité du résultat : étant donné que l’on travaille avec les pigments naturels du corps humain, le résultat final est difficile à prévoir. Certaines dents peuvent blanchir plus que d’autres et des petites taches blanches peuvent devenir plus apparentes.
  • L’inconfort aux gencives ou au muqueuses : Le peroxyde d’hydrogène est un produit très irritant pour les muqueuses. Si une petite quantité vient accidentellement en contact avec la gencive une brûlure et de la douleur peuvent se produire. En suivant les indications de votre dentiste, vous minimiserez les risques à ce niveau.

Avant de faire un blanchiment….

Examen dentaire effectué par le dentiste avant le traitement Le blanchiment des dents est un traitement efficace, mais il doit être fait de façon sécuritaire et sous la supervision d’un dentiste pour éviter les mauvaises surprises et les petits accidents! Il est primordial de faire un examen dentaire préalable au traitement pour ne pas appliquer le peroxyde sur des dents ou des gencives qui présentent une maladie. Cela pourrait grandement aggraver un problème existant. Aussi, le dentiste pourra vérifier  la présence de restaurations sur les dents du devant qui ne blanchiront pas et vous informer du risque d’un résultat inesthétique. Il pourra vous informer sur l’uniformité et le degré de blanchiment anticipé selon la teinte de vos dents. Enfin, l’hygiéniste pourra procéder au détartrage et à l’élimination des taches sur vos dents pour s’assurer que le produit puisse être en contact avec toute la surface de vos dents.

Informez-vous auprès de notre équipe!
https://www.dentistescite.com/rendez-vous

Un homme sourit avec les dents blanches

Le blanchiment dentaire, comment s’y retrouver?

Devant toute la panoplie de traitements blanchissants offerts en pharmacie, en milieu professionnel ou encore publicisés sur le web, il peut être difficile de faire le bon choix pour améliorer l’apparence de ses dents. Certains traitements fonctionnent bien, d’autre moins et certains, pas du tout. D’autres encore peuvent endommager l’émail de vos dents de façon irréversible. Avant d’entreprendre un traitement, renseignez-vous auprès de votre dentiste. Pour y voir plus clair, voici un survol des différentes méthodes disponibles :

Trois sourires de femmes avec les dents blanches

Quelles sont les différentes méthodes disponibles pour blanchir les dents?

Les dentifrices rince-bouches et autres produits d’hygiène blanchissants

Trois couleurs de dentifrices différents Les dentifrices et rince-bouches, gommes ou stylo blanchissants peuvent agir de deux façons. Soit ils contiennent un produit similaire à celui utilisé en cabinet dentaire, soit ils contiennent un produit abrasif qui aide à éliminer les taches.

Les premiers contiennent du peroxyde d’hydrogène ou de carbamide, soit le même produit que celui utilisé en cabinet dentaire, mais en concentration extrêmement plus faible. De plus, le temps de contact est très limité, soit entre quelques secondes et 2 minutes, et il n’y a aucun mécanisme pour retenir le produit sur les dents. Donc, l’effet du blanchiment est pratiquement nul.

Les deuxièmes contiennent différents composés abrasifs qui viennent éliminer les taches en surface sur les dents. Il faut faire très attention à ces produits car certains sont très abrasifs et peuvent amincir l’émail des dents, qu’il est ensuite impossible de régénérer. Si vous désirez quand même les utiliser, il est recommandé de les utiliser seulement à l’occasion et jamais plus d’une fois par mois.

Un homme met du dentifrice à base de charbon sur sa brosse à dents Les dentifrices à base de charbon actif sont très tendance actuellement. Il faut par contre se méfier. La poudre de charbon est très abrasive et peut endommager l’émail de vos dents de façon irréversible. Ces dentifrices peuvent aussi causer de la sensibilité dentaire, augmenter la prédisposition à la carie et même augmenter le jaunissement des dents. De plus, si vous avez des obturations (plombages) le charbon activé peut les tacher et les rendre plus grises.

Les dentifrices à base de bicarbonate de soude font également partie de cette catégorie et nous les déconseillons pour la même raison qu’ils sont abrasifs et peuvent endommager l’émail.

Les trousses de blanchiment vendues en pharmacie

Les trousses de blanchiment en vente libre sont souvent sous formes de bandelettes sur lesquelles on retrouve un gel de peroxyde d’hydrogène. La concentration est plus élevée que celle des dentifrices ou rince-bouches blanchissants, mais plus faible que celui des blanchiments professionnels chez le dentiste. Cette méthode offrira un certain degré de blanchiment des dents, mais la concentration du produit n’est pas suffisante pour obtenir un résultat remarquable.

Une femme applique une bandelette sur ses dents Malheureusement, elles ne s’adaptent pas parfaitement aux dents, donc les parties plus proéminentes des dents peuvent blanchir plus et les portions plus reculées peuvent blanchir moins. Cela peut créer un « effet piano » peu intéressant. La salive peut entrer facilement sous la bandelette et diluer le peroxyde qui perdra de son efficacité. Enfin, le produit peut entrer en contact de façon prolongée avec le produit et peut devenir très irritée.

Les traitements de blanchiment faits à la maison sous la supervision du dentiste

Matériel pour effectuer le blanchiment à la maison sous supervision du dentiste Ce traitement se fait au moyen de gouttières thermoformées, faites sur mesure sur des modèles de vos dents. Par la suite il suffit d’appliquer un gel de peroxyde d’hydrogène ou de peroxyde de carbamide à l’intérieur des gouttières et de les porter durant 1 à 2 heures dans la journée ou durant la nuit pendant une période de 2 à 3 semaines.

Ce type de traitement est très sécuritaire puisque le dentiste fera un examen de vos dents au préalable pour éviter les inconvénients. Il vous donnera aussi des instructions précises pour faire le traitement de façon sécuritaire et confortable pour vous. Il pourra aussi vous conseiller pour corriger les problèmes que vous pourriez rencontrer pendant le traitement.

L’uniformité du traitement sera maximale puisque les gouttières épousent parfaitement la forme de vos dents. L’hygiéniste dentaire procèdera aussi au nettoyage des dents avant le traitement pour éviter que des tâches ou du tartre empêche le produit d’atteindre certaines surfaces des dents et que le résultat soit inesthétique.

Il est facile de faire des retouches en conservant les gouttières et le prix est abordable. Il suffit de se procurer de nouvelles seringues de produit, qui sont peu dispendieuses, auprès de votre dentiste.

Les traitements de blanchiment faits au bureau du dentiste

Ce dernier type de traitement de blanchiment se fait entièrement au cabinet du dentiste. Il s’adresse aux gens qui veulent blanchir leurs dents rapidement. Le coût de cette technique de blanchiment dentaire est le plus élevé.

Le produit utilisé est un gel de peroxyde d’hydrogène ou de peroxyde de carbamide, mais beaucoup plus concentré. Il est très important de protéger les gencives avec un gel spécial et que le produit soit manipulé par un professionnel de la santé dentaire, sans quoi les dommages aux gencives ou aux muqueuses peuvent être importants. Le résultat final est obtenu en 1 à 2 h, mais une deuxième séance peut être effectuée pour amplifier l’effet de blanchiment. Certains dentistes utilisent parfois une lumière, tel qu’un laser, comme source de chaleur pour accélérer la réaction de blanchiment, mais l’effet de blanchiment ne sera pas plus important.

Application du gel sur les dents par le dentiste

Les inconvénients de cette technique seule sont :

  • une plus grande sensibilité dentaire car le produit est plus concentré;
  • l’impossibilité à faire des retouches car ils n’y a pas de gouttières personnalisées;
  • le jaunissement plus rapide des dents suite au traitement car le produit pénètre moins en profondeur par rapport au blanchiment par gouttières;

Par contre, cette technique peut être utilisée en association avec un blanchiment par gouttières pour obtenir un effet de blanchiment maximal, stable et pouvoir faire des retouches.

Comment avoir des dents blanches naturellement?

Il n’existe pas de remède miracle pour faire blanchir ses dents. Plusieurs recettes de « blanchiment maison » sont disponibles sur internet, sur différentes plateformes de santé naturelle et même en vente libre à la pharmacie, mais il faut s’en méfier. Différents conseils peuvent vous permettre de conserver des dents plus blanches sans avoir recours au blanchiment :

  • Nettoyez minutieusement vos dents pour éliminer les dépôts de plaque et de tartre colorés sur vos dents. Utilisez une brosse à dent, idéalement électrique, et du dentifrice au minimum deux fois par jour et passez la soie dentaire 1 fois par jour;
  • Évitez le café, le vin rouge et les autres aliments colorés pour éviter de tacher vos dents. Si c’est impossible, nettoyez méticuleusement vos dents immédiatement après leur consommation; Un homme refuse une tasse de café
  • Évitez de fumer car la cigarette tache beaucoup les dents. De plus, il est important de savoir que l’association blanchiment et cigarette est un facteur de risque important de cancer de la bouche.
  • Rencontrez votre dentiste et votre hygiéniste régulièrement pour faire retirer les taches qui ne partent pas avec l’hygiène dentaire régulière et exclure la présence de caries ou autres problèmes qui pourraient rendre vos dents plus foncées; Dents avec taches examinées par le dentiste
  • Évitez les dentifrices blanchissants ou maison car ils contiennent souvent des produits très abrasifs qui pourraient amincir votre émail, qui est la partie blanche de la dent. L’émail amincit laisse progressivement paraitre la dentine, partie jaune interne de la dent et la dent apparait de plus en plus jaune.

Informez-vous auprès de notre équipe!
https://www.dentistescite.com/rendez-vous

La couronne dentaire : quand? pourquoi? comment?

QU’EST-CE QU’UNE COURONNE?

C’est une restauration faite sur mesure, généralement en porcelaine, qui recouvre la dent pour la protéger. C’est comme une tuque de porcelaine qui imite une dent naturelle de par sa forme et sa couleur et empêche la dent de fracturer.

POURQUOI DOIT ON FAIRE UNE COURONNE SUR UNE DENT?

Une couronne peut être nécessaire pour redonner la forme et la fonction d’une dent très abimée  ou fissurée lorsqu’on a besoin de remplacer une grande quantité de structure dentaire ou lorsque les parois dentaires entourant la restauration sont très mince et à risque de fracture.

Lorsqu’une dent a subi un traitement de canal, il est généralement nécessaire de la protéger avec un couronne car ces dents deviennent plus fragiles et plus à risque de fracture. Si la dent n’est pas protégée par une couronne, elle peut fracturer et devenir non restaurable, on doit dans ce cas l’extraire. Il est parfois nécessaire de placer un pivot dans la racine de la dent préalablement à la couronne pour obtenir assez d’ancrage pour la couronne si la dent est très détruite.

On peut également faire une couronne sur une dent dont la forme ou la couleur est inadéquate. La couronne permet alors de rétablir la forme et la couleur de cette dent.

QUELS SONT LES TYPES DE COURONNES?

Couronne de porcelaine

Couronne de porcelaine :
De nos jours, il s’agit de la couronne la plus utilisée car les porcelaines sont aujourd’hui très résistantes et il s’agit de l’option la plus esthétique. La couronne de porcelaine e.max peut être réalisée en un seul rendez-vous grâce aux technologies 3shape TRIOS® et Planmeca PlanMill®.

Couronne céramo-métallique :
C’est une couronne composée d’une couche interne de métal recouverte d’une couche de porcelaine. C’est une restauration très solide, mais moins esthétique car on peut souvent apercevoir le rebord de la couche métallique le long de la gencive. Elle est aussi plus dispendieuse en raison du coût élevé de l’or. Maintenant, avec les nouvelles porcelaines très résistantes, c’est une couronne moins utilisée.

Couronne métallique :
La couronne métallique est très durable et permet d’être utilisée en couche plus mince lorsque la dent est courte. Par contre, le métal est visible sur toute la surface de la dent et son coût est plus important en raison du cout de l’or. C’est une option peu populaire.

Couronne sur implant :
Une couronne peut aussi être fixée sur un implant pour remplacer un dent absente.

Couronne sur implant

Couronne comme pilier de pont :
Une couronne peut aussi être fixée sur une dent pour remplacer la dent voisine et la protéger en même temps. Lorsqu’une dent est absente entre deux dents très abimées, il peut être avantageux de protéger ces deux dents avec des couronnes tout en remplaçant la dent manquante. Il s’agit d’un pont.

Couronne comme pilier de pont

Incrustation ou couronne ¾ :
Lorsqu’une portion de la dent seulement est endommagée, mais qu’un portion est en bon état, on peut fabriquer une restauration de porcelaine qui ne remplace que la portion abimée tout en conservant plus de structure dentaire saine et adéquate.

Incrustation ou couronne ¾

AVANTAGES D’UNE COURONNE

Esthétique :
Une couronne, surtout en porcelaine, est très esthétique et permet d’imiter en tout point la couleur et la forme d’une dent naturelle.

Solidité :
La couronne est la restauration la plus solide que vous pouvez choisir pour votre dent. Comme elle recouvre complètement toutes les cuspides (pointes) de votre dent, les parois de la dent ne pourront pas fracturer. Une couronne en porcelaine e.max a une force en compression d’environ 500 MPa, semblable à celle de l’émail alors qu’une restauration régulière en composite n’a une force en compression que d’environ 300 MPa.

Durabilité :
Une couronne est plus durable qu’une restauration en composite. On dit qu’un composite dure en moyenne 6 à 8 ans alors qu’une couronne a une longévité entre 10 et 15 ans.

COMBIEN COÛTE UNE COURONNE?

Le prix d’une couronne varie selon plusieurs facteurs dont le matériau utilisé, les frais de laboratoire et la nécessité de placer un pivot ou non. Le prix d’une couronne est souvent environ 3 fois plus élevé que de la restauration en composite pour une même dent.

CONSEILS SUITE À LA POSE D’UNE COURONNE

Dans les jours suivant l’installation d’une couronne, il est normal d’éprouver de la sensibilité à la gencive entourant la dent, au site d’injection ou encore à la dent elle-même. De la douleur au froid ou à la mastication peut être normal pendant un certain temps suivant l’installation de votre nouvelle couronne et finira par s’estomper. Par contre, si vous sentez que la fermeture de vos dents n’est pas normale, il est important d’aviser votre dentiste pour que la couronne soit ajustée.

Durant les premières 24h, évitez de manger des aliments collants ou durs et de passer la soie dentaire de chaque côté de la dent traitée car le ciment pourrait ne pas être complètement durci.

Par la suite, traitez votre dent couronnée comme une dent régulière. Il est important de la brosser minutieusement et de passer la soie dentaire régulièrement pour augmenter sa longévité et éviter la reprise de carie à la marge de la restauration.

Si vous grincez des dents, parlez-en à votre dentiste pour qu’il vous recommande un appareil approprié pour protéger vos dents. De trop grandes forces de mastication peuvent endommager votre couronne.

COMMENT SE DÉROULE L’INTERVENTION DE POSE D’UNE COURONNE?

  1. Votre dentiste vous administrera l’anesthésie locale ;
  2. Votre dent sera nettoyée pour enlever toues les portions cariées ou endommagées et sa forme sera modifiée pour recevoir une couronne ;
  3. Une empreinte numérique de la dent sera prise à l’aide d’un scanneur intra-oral;
  4. Votre couronne sera dessinée sur mesure à l’ordinateur puis ce dessin sera envoyé électroniquement à une machine qui pourra usiner votre couronne. La couronne sera ensuite cuite pour lui donner la bonne couleur et sa résistance optimale. Cette étape dure environ 1h;
  5. Ensuite, la couronne sera essayée, ajustée au besoin, puis collée de façon permanente sur votre dent.

Dans certains cas, la couronne ne peut pas être fabriquée en un rendez-vous, par exemple,  dans le cas d’une couronne sur implant, d’un pont ou de couronnes multiples. Dans ce cas une couronne temporaire sera fixée sur votre dent pour la protéger en attendant l’installation de la couronne définitive.